Découvrez la variété — notre gamme de poudres métalliques standard : Non ferreuses, acier à outil, acier inoxydable et alliages légers
Identique au site web de SLM
ACIER À OUTIl

ACIER À OUTIl

Les composantes faites d’acier inoxydable ou à outil sont reconnues pour leur dureté et leur forte ductilité. Les caractéristiques matérielles peuvent être ajustées avec précision au moyen de l’application sélective de composantes d’alliage. Cela signifie que même des alliages d’acier résistants à la corrosion comme le 1.4404 (316L) peuvent être traités à l’aide du procédé SLMMD. On utilise notamment les alliages résistants à la corrosion dans les technologies médicales, dans l’industrie de l’automobile ainsi qu’en génie aérospatial. L’acier à outil est utilisé surtout pour fabriquer des outils et des moules, et sa structure étagée permet l’ajout de tubes de refroidissement intégrés aux composantes.

Alliages à base de nickel

Alliages à base de nickel

Les matériaux comme l’Inconel ou le Hastelloy X sont des exemples d’alliages à base de nickel hautement résistants à la chaleur et à la corrosion. La plupart de ces alliages contiennent du chrome, du fer, du niobium, du molybdène et d’autres composantes d’alliages et sont souvent appelés superalliages. Les alliages à base de nickel peuvent supporter des températures plus élevées que les aciers, en plus d’être très facilement soudables. Leur résistance aux fortes températures est réalisée grâce à une combinaison de durcissement par dispersion, de durcissement par précipitation et de renforcement à solution solide.

ALUMINIUM

ALUMINIUM

À cause de sa densité de 2,7 g/cm³, l’aluminium fait partie de la catégorie des métaux légers. Il est facilement transformable et utilisé notamment pour la fabrication de pièces à parois minces et de forme complexe. L’aluminium offre aussi une bonne conductivité électrique. Étant donné sa faible résistance, il est surtout utilisé dans les alliages; le plus commun étant le AlSi10Mg. On le combine principalement au silicone, au magnésium, au cuivre ou au manganèse. Sous forme d’alliage, on a recours à l’aluminium pour fabriquer des pièces résistantes et pouvant supporter une forte charge dynamique, des caractéristiques recherchées notamment dans le domaine du génie aérospatial et de l’automobile.

COBALT-CHROME

COBALT-CHROME

Les alliages de cobalt-chrome se distinguent par leur dureté particulièrement élevée et leur grande ductilité, en plus d’offrir une bonne résistance à la corrosion. Leur excellente biocompatibilité en fait les alliages les plus utilisés en technologie médicale et dentaire. On les utilise dans la fabrication de prothèses dentaires, de genou et de hanche. Leur résistance à la chaleur leur permet d’être mis à profit dans des zones à haute température, comme dans les réacteurs.

TITANUIM

TITANUIM

Grâce à leur grande robustesse et à leur densité relativement, ainsi qu’à leur excellente résistance à la corrosion, on utilise les pièces de titane dans une variété de situations. Par exemple, le titane et ses alliages sont utilisés avec succès dans l’industrie automobile et en génie aérospatial depuis les années 1950.